L’oiseau bleu

Un logo plutôt simple et bien réussi. C’est cela l’image idéale pour toute entreprise.

L'oiseau bleu

L’oiseau bleu, logo du réseau social twitter.

 

Ces gens ont voulu bavarder. Ils ont trouvé les oiseaux assez doués pour cet exercice, mais pourquoi celui qu’ils ont mis en cage est-il bleu? Sans doute parce que c’est la couleur du temps, dans le milieu des logos (je dis ça parce qu’un nombre assez important de logos que j’ai personnellement conçus ces dernières années avaient une bonne touche de bleu). Après l’avoir entrainer à l’art de parler à travers ce que diront les autres, sans être un perroquet, l’oiseau à été libéré et très vite adopté. Moi même, je l’ai trouvé mignon et attentif alors, on est devenu copain. On bavarde souvent quand il y a du temps à passer, un coup de blues, une phase mélancolique ou pour faire le malin (expression utilisée pour signifier le besoin de se faire remarquer), ou encore attirer l’attention, surtout ça.

Parce qu’en fait cet animal de compagnie spécial, on le prend souvent presque toujours au moment où on se sent tout seul et qu’on a besoin de parler, à n’importe qui pourvu qu’on parle. Après, il y en qui continue comme ils sont arrivés, un peu comme en thérapie et d’autres qui s’y inventent un terrain de jeu où ils sont les seuls maîtres à reigner. D’autres encore, comprennent et l’utilise pour un but, passer une info, faire de la promo, etc… L’oiseau bleu, il s’appelle twitter, et il a des codes bien a lui.

Oui, il a un petit crâne mais attention, aider par la technologie, il a une mémoire gigantesque. Il nous a tous à un moment ou à un autre permis de suivre une actualité en temps réel, de vivre des événements bien que juste devant nos écrans, de voir la sensibilité et l’humanité de certains mais aussi le degré d’idiotie d’autres. Cet article n’est pas de la publicité, ça en est très loin. C’est juste ce que je vois de ce réseau. Et puis sait on jamais, s’il y a moyen que l’oiseau laisse tomber quelques grains dans ma tire-lire, surtout, faites le moi savoir 🙂 d’ici là, suivez moi sur @iamifede et servons nous de lui pour échanger, faire avancer des choses et pas que vider nos sacs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *